la véritable histoire des petits pois multicolores...


Il était une fois, dans l’atelier d’un peintre empli de gouaches, de chevalets et de toiles n’attendant que la caresse des pinceaux, une petite gouttelette d’un rouge si profond, si vibrante de passion, qu’elle ne pouvait s’empêcher de rêver d’aventures. Le peintre, brave homme dans le fond, lui déclara alors : « gouttelette, je sens bien que tu n’as pas envie de rester sur ma palette et qu’un autre destin t’attend hors de mon atelier. Va et trouve ta voie ». Toute heureuse, la petite goutte au si beau rouge bondit, s’enroula en tourbillonnant sur elle-même pour devenir joliment ronde comme un pois et filer ainsi plus facilement à la découverte du monde. Quelque chose l’attirait ailleurs, c’était irrésistible. Roulant de-ci, de-là, elle rencontra en chemin un autre petit pois d’un jaune éclatant, qui avait ressenti cette même attraction sans encore bien comprendre où cela menait. Ce petit pois-là venait du soleil, qui l’avait envoyé diffuser sa chaleur auprès de tous ceux qui l’accueilleraient avec gratitude. Ravis de s’être rencontrés, nos deux petits pois devisaient gaiement, lorsqu’une voix timide se fit entendre… Tout près d’eux se tenait un nouveau compagnon de route, d’une douce et discrète couleur poudrée. Ce petit pois-ci transportait une subtile odeur de rose thé et venait d’un jardin anglais auquel il avait promis de faire connaître au monde toute la délicatesse des matins de rosée. Et comme à trois, les petits pois commençaient à se faire remarquer, d’autres couleurs arrivèrent alors de partout pour les rejoindre ! Il y eu d’abord le pois bleu majorelle, intense et secret comme les patios méditerranéens, vite bousculé par le pois cassis, rieur et acidulé. Puis arrivèrent en bondissant les pois vert mousse, écorce et écureuil qui ne se quittaient jamais (on devine facilement pourquoi), avant que ne surgisse à son tour un sombre pois bleu orage qui grondait un peu par habitude, mais sans férocité. Celui-ci fut vite suivi par un pois gris fusain auquel la petite goutte de peinture rouge manquait tant, qu’il avait supplié le peintre de le laisser partir lui aussi. Indigo, brique, cognac, safran, potiron, écume, sisal, mandarine, lie de vin, fuschia, bleu canard… ils voulaient tous participer ! Mais participer à quoi exactement ?


L’histoire le raconte ainsi : pensivement installée à Bordeaux devant une étoffe de coton naturel d’un blanc limpide et éclatant, Anna songeait qu’elle aimait tant la vie avec ses joies, ses peines, ses envies, ses rires, ses chuchotis, ses moments calmes, ses moments forts… bref, ce mélange fascinant qui nous rend si vivant rien qu’en profitant du moment présent. Elle regardait donc intensément cette page blanche où tout était à créer, en se demandant de quelle manière elle allait pouvoir transmettre ce tourbillon d’émotions, de sensations et d’intuitions… lorsqu’une farandole de petits pois multicolores apparut en dansant et chahutant avec un bel enthousiasme avant de se déposer naturellement sur l’étoffe si blanche qui semblait n’attendre qu’eux. Ce fut un de ces instants magiques où tout prend sa place, avec l’évidence des choses qui doivent être. Et c’est ainsi que naquit la première pièce de la collection mode anna… le chèche blanc aux pois multicolores qui, au-delà de sa simplicité fraîche et joyeuse, possède cette irrésistible attraction des couleurs faisant vibrer la vie en chacun de nous ! Pièce collector de l’esprit mode d’anna... le chèche blanc pois multicolores a inspiré la suite des aventures créatives d’une marque qui ose la vie et la joie, en se déclinant dans des collections d’accessoires mode et déco au style rondement mené!


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés


Paiement
Livraison
Expédition
Service Client